Silence dans les champs

Nicolas Legendre

Arthaud

  • Conseillé par (Libraire)
    28 avril 2023

    La Bretagne, on l’aime pour ses côtes, son granit ou ses galettes. Ce que l’on aime moins, c’est ce territoire qui a perdu ses haies et ses landes au profit d’une agriculture sur-productiviste. La faute aux paysans? Pas si sûr. Nicolas Legendre appuie plutôt sur un système agro-industriel puissant et organisé qui a fait main basse sur les terres de la péninsule armoricaine. L’économie a, certes, évolué. Tout le monde a dû s’adapter et le territoire en a souffert. Notre auteur est allé enquêter auprès de différents acteurs ayant touché de près à ce modèle économique que l’auteur appelle l’ordre social breton. C’est fort, féroce, implacable.
    Benoît


  • Conseillé par
    28 avril 2023

    Tragédie rurale

    Algues vertes, suicides d’agriculteurs, nappes contaminées, vidéos clandestines d’abattoirs, monocultures à l’infini parsemées de hangars gigantesques… Qui n’a pas ces images en tête ?
    Nicolas Legendre remet de l’ordre dans ce kaléidoscope. Ses atouts : fils d’éleveurs bretons, rennais, ce correspondant du Monde spécialiste des questions agricoles a enquêté pendant sept ans. Il retrace très bien l’histoire d’une formidable rupture : l’avènement de l’agriculture productiviste de l’après-guerre. Mais le beau projet de « nourrir la France » s’est mué en un empire agro-industriel tentaculaire. La Bretagne est en effet l’une des principales régions agricoles d’Europe en termes d’emplois et de retombées économiques. Les chiffres donnent le tournis : investissements et chiffres d’affaires, tonnages de céréales, hectares, litres de pesticides…
    Loin de l’image d’Épinal, c’est un système mortifère et absurde par bien des aspects que dévoilent les témoignages, anonymes ou non : « omerta », « mafia », « esclavage » ou « féodalité » reviennent souvent. Le tableau est sombre. Pourtant l’auteur ne cède jamais au sensationnalisme, aux phrases-chocs : prudent et rigoureux, il propose quelques pistes pour faire évoluer ce système où se nouent (inextricablement?) les fils économiques, politiques, sanitaires.

    Frédéric